Mimacy

TUTORIEL – INTEGRER LE STAFF MIMACY

Ce document a pour but d’initier les utilisateurs souhaitant intégrer le staff Mimacy, à la compréhension du tchat, l’utilisation des commandes, d’un script, et à la modération d’un ou plusieurs salons. De ce fait, après lecture de ce document, vous serez recevable lors d’une candidature à l’intégration du staff. Ce tutoriel est adressé à des débutants n’ayant aucune notion au fonctionnement d’un serveur tel que le tchat Mimacy. Il est préférable de lire ce document dans l’ordre, néanmoins, certaines parties sont indépendantes. Lorsque vous serez prêt, vous pourrez déposer votre candidature auprès d’un modérateur compétent. Bon courage ! :-)

SOMMAIRE

Chapitre 1 – Qu’est-ce qu’un serveur IRC ?

Internet Relay Chat ou IRC (en français, « discussion relayée par Internet ») est un protocole de communication textuelle sur Internet. Il sert à la communication instantanée principalement sous la forme de discussions en groupe par l’intermédiaire de canaux de discussion (Sur le tchat Mimacy, les canaux officiels sont #12-15ans, #16-26ans, #ados, #belgique, #mimacy, #plus18ans et #quebec), mais peut aussi être utilisé pour de la communication en privé, un à un. En tant que modérateur, vous serez affecté sur un ou plusieurs canaux dont vous devrez assurer la bonne conduite de chacun des utilisateurs, ainsi que de l’animation.

Il existe différente façons de se connecter à un serveur IRC. Par un « applet » (image ci-dessous) ou par un script. Il est impératif, pour modérer, d’utiliser un script. Nous verrons comment s’en servir dans la suite de ce tutoriel.

Applet du tchat Mimacy
Applet de connexion au serveur IRC Mimacy. Ce tchat IRC est compatible pour les mobiles et tablettes
ou avec votre ordinateur où vous pourrez faire du cam to cam.

Comme les sites internet, il existe une multitude de serveur IRC différents. Ils sont caractérisés par une adresse et un port. Lors d’une connexion avec l’applet, ce dernier est configuré pour vous connecter sur le tchat Mimacy. Lors de la connexion avec un script, on définira les paramètres nous-mêmes. Dans l’onglet « Status » de l’applet, on peut voir l’adresse et le port (image ci-dessous). L’adresse ne change jamais, mais le port peut être différent. Nous verrons cela par la suite…

Applet du tchat Mimacy montrant l'adresse

Chapitre 2 – Vocabulaire.

Voici une liste de mots qui seront utilisés par la suite, à connaître obligatoirement :


Chapitre 3 – La hiérarchie d’un serveur IRC.

La hiérarchie

L’administrateur du serveur a un pseudo secret afin d’éviter les plaintes en privé. Vous ne devez en aucun cas le divulguer.

À cette hiérarchie, on peut ajouter les CA (ChanAdmin) qui s’occupent du recrutement et de la gestion de l’équipe de modération (modérateurs + opérateurs) sur un ou plusieurs salons (selon affectation), et les CM (ChanMaster) qui s’occupent du recrutement et de la gestion des CA.


Chapitre 4 – Fonctionnement du système de pseudos.

Certains pseudos sont bleus pour désigner les hommes, d’autres roses pour les femmes, et certains gris. Parfois, on peut également voir sur l’applet un message du type : « Cyber change de pseudo pour Cyber ». Ce chapitre est consacré à l’explication du fonctionnement de ce système.

Lorsque vous vous connectez avec l’applet, depuis le site, on vous demande si vous avez une webcam, votre département, votre sexe et votre âge/date de naissance. Pour que le programme comprenne que votre pseudo doit être bleu ou rose, il lit ces informations qui sont en réalité écrient à la suite de votre pseudo. C’est invisible quand vous parlez sur les salons ou en privé, mais c’est bien présent. D’ailleurs, si vous allez dans l’onglet « Status », vous pourrez apercevoir cette extension au pseudo. Dans l’exemple ci-dessous, Cyber s’appelle en réalité Cyber|f17H20. Le programme voit ainsi :

Cyber : Le pseudo affiché sur les salons ou en privé.
| : Tout ce qui se trouve après cette barre sont des informations pour le programme.
f : false (pas de webcam), peut aussi être « t » (true, webcam détectée).
17 : Département (ca pour Canada, qc pour Quebec, be pour Belgique…).
H : Homme (ou F, Femme).
20 : Âge.

Pseudo

Ainsi, pour le programme, Cyber|f17H20 ne désire pas afficher sa webcam, il vient du département 17 (Charente-Maritime, si j’ai bien révisé (Non j’déconne, merci Google)), et est un Homme de 20 ans. Bien entendu, tout ce qui se trouve après la barre verticale ne devra pas apparaître à l’écran.

Les pseudos gris ? Simple, ils se connectent via un script avec leur propre pseudo. L’applet ne le modifie pas, ne rajoute pas de données cachées. Leur pseudo est brut, sous la forme « Cyber ». L’applet l’affiche en gris.

Mais alors, ceux qui passent par l’applet ne peuvent pas avoir de pseudo gris ? – Faux ! Et c’est là qu’on en vient aux messages de type : « Cyber change de pseudo pour Cyber ». Cet utilisateur a tout simplement utilisé la commande pour changer de pseudo, mais sans ajouter les données cachées (ici : « |f17H20 »). L’extension invisible disparaît, on ne sait plus si c’est un homme ou un femme, il devient gris. En réalité, on pourrait changer le message pour obtenir : « Cyber|f17H20 change de pseudo pour Cyber ».


Chapitre 5 – Qu’est-ce qu’une commande ? – Les commandes de base.

Dans le chapitre précédent, on a vu qu’il était possible de changer de pseudo sans se déconnecter. Comment ? Il existe une « commande ». Une commande est une action que l’on demande au serveur d’effectuer. Vous allez tester tout de suite, en allant dans l’onglet Status, et en écrivant en bas : « /nick Votre_Pseudo ». Magie, vous êtes maintenant gris. Une commande débute par un slash (/), suivi du nom de l’action (nick pour un changement de pseudo), et des arguments. Pour /nick, le seul argument demandé est le nouveau pseudo. Il existe une multitude d’autres commandes. Vous connaissez peut-être :

Vous pouvez déjà tester ces différentes commandes sur l’applet, dans l’onglet Status pour certains, sur les salons pour d’autres. À vous de découvrir, en sachant qu’avec un script, tout ça sera beaucoup plus simple !


Chapitre 6 – Qu’est-ce qu’un script ? (Installation, configuration)

Script mIRC

Justement on y vient ! Un script est un programme installé directement sur votre ordinateur, pour pouvoir se connecter sur un tchat IRC. Il a un avantage pratique malgré qu’il puisse faire peur au début, on s’y attache vite et il devient indispensable ! D’ailleurs, il est obligatoire de savoir s’en servir pour entrer dans le staff Mimacy. Pas de soucis, je vais tout vous dévoiler ;)

Le script de base s’appelle mIRC. Mais il existe d’autres scripts qui reprennent le cœur de mIRC. Le fonctionnement est identique, il y a parfois des options spécifiques à certains scripts (gestion des contacts, détection automatique des abus, personnalisation…). J’ai commencé avec un script qui s’appelle Tgl0be, et je vous apprendrai avec celui-ci. Vous savez déjà vous servir d’un autre script ? Vous pouvez sauter quelques lignes ;)

On va commencer par se rendre sur la page de téléchargement du script Tgl0be'Script for Mimacy en allant sur http://www.mimacy.net/telecharger-Tgl0beSCRIPT_for_Mimacy.html ou encore en téléchargeant un autre script mIRC.

Installez le logiciel, comme un programme Windows classique. Pour accéder au serveur Mimacy via un script, l’enregistrement d’un pseudo est indispensable. Cela permet de protéger son pseudo par un code. Sans enregistrement, votre pseudo sera automatiquement changé en « Mimi… » au bout d’une minute, et vous ne pourrez accéder à aucun salon.

On va donc se concentrer sur la configuration…

Options mIRC - Choix du pseudo
Options mIRC - Choix du serveur

Dans la barre d’outil, cliquer sur « Tools » puis « Options ». Le programme ouvre une boîte de dialogue. Renseignez alors ces options :

Nickname : Pseudo principal.

Alternative : Si le pseudo principal n’est pas disponible. Ici, on propose du type : « pseudo- ».

Dans « Servers », supprimer toute la liste en sélectionnant puis en cliquant sur « Delete », puis cliquer sur « Add » et renseignez comme ci-contre. On retrouve l’adresse du serveur (irc.mimacy.com), et le port (6667). Dans Password, inscrire votre mot de passe renseigné lors de l’enregistrement du pseudo (voir chapitre suivant). Pour finir, cliquer sur « Add » de la petite fenêtre, puis sur « Select ».

Une fois que vous avez cliqué sur « Select », vous êtes automatiquement redirigé sur l’onglet « Connect ». Il ne reste plus qu’à cliquer sur « Connect » (en-dessous de « New Windows »).

Bienvenue sur le tchat Mimacy ;-)

Note pour les utilisateurs de Tgl0be : Pour éviter que le script vous connecte au serveur IRC Tgl0be, il est indispensable de décocher « Se connecter automatiquement à Tgl0beIRC » dans l’onglet : « [ Tgl0beSCRIPT 9.9 ] ».

Icone des optionsCette icône situé en-dessous de la barre d’outils sert à se connecter au serveur. Ici il y a une flèche verte à côté de irc.mimacy.com, on est connecté (Sinon, il y a un carré rouge). adresse


Chapitre 7 – Enregistrer son pseudo.

Pour commencer, vous devez impérativement vous déconnecter pour enregistrer votre pseudo. Lorsque vous n’êtes pas présent sur le tchat Mimacy, allez sur cette page puis suivez les instructions d’enregistrement…
Dans les 24h, un mail est envoyé à l’adresse indiqué, avec des instructions. Ouvrez votre script, connectez-vous puis écrivez ces instructions dans n’importe quelle fenêtre :

/nick LePseudoQueVousAvezDemandé
/NickServ confirm LeCodeDonnéDansL’Email

Ce sont deux commandes, on expliquera plus tard leur effet. Vous connaissez déjà /nick ;)

Note : Si vous n’avez pas reçu de mail dans les 24h, parlez-en au modérateur qui vous a donné ce tutoriel. Si le code de confirmation est expiré, recommencer la procédure d’enregistrement.


Chapitre 8 – Utiliser un script.

Pas grand-chose à dise de plus dans cette partie. Mais quelques infos bonnes à savoir :
Appuyer sur tab après avoir commencé d’écrire un pseudo, il est complété ;
Après avoir écrit #, appuyer sur tab pour écrire le nom du salon actuel ;
Accéder à la tablette de n appuyant simultanément sur ctrl+k ;
Double-cliquer dans le vide d’un salon pour voir la liste des bans ;


Chapitre 9 – Identification d’un utilisateur.

Vous l’aurez sûrement remarqué, lorsqu’un utilisateur rejoint un salon, en plus de son pseudo, il y a une suite du type : Pseudo|complément (quelquechose@quelquechose). Pour mon exemple habituel, voici notre ami Cyber :

On peut diviser cela en trois parties que voici :
Cyber|f17H20 : Le pseudo.
.ID124058 : L’ident ou l’username.
97DE2F32.rev.sfr.net : Le vhost ou encore le host crypté.

Ces trois parties définissent un utilisateur unique. En assemblant le tout, on obtient ceci :

Ça ne vous dit rien ? Non ? Pourtant vous le voyez souvent. À chaque fois qu’un opérateur banni un user, c’est affiché à l’écran :

« [13:05:00] Modérateur applique le mode +b *!*@97DE2F32.rev.sfr.net »

Mais les étoiles, à quoi servent-elles ?!
Eh bien, souvenez-vous, quand vous utilisez le bot « Tapavu », la syntaxe d’une recherche est : « !tapavu Cyber* ». Et si on oublie l’étoile, tapavu vous réponds parfois qu’il n’a aucune donnée sur l’utilisateur.

Souvenez-vous aussi que la majorité des users sur Mimacy ont une extension invisible à leur pseudo (|f17H20).

En fait, on va dire que l’étoile signifie « n’importe quoi à la place ». Ainsi, si je demande à tapavu le pseudo « Cyber » sans l’étoile, il cherchera Cyber. Et non Cyber|f17H20. On dit que tapavu est sensible à la casse (caractères différents).
Si on demande « Cyber* », il cherchera Cyber… avec n’importe quoi derrière. Il prendra donc en compte l’extension invisible.

S’te plaît, tu m’expliques ton délire avec tapavu ? On parlait des adresses des utilisateurs là…
Dans la phrase :
« [13:05:00] Modérateur applique le mode +b *!*@97DE2F32.rev.sfr.net »
On va bannir n’importe quel pseudo, n’importe quel ident, s’il a le vhost correspondant. Autrement dit, peu importe le pseudo que la personne prendra, peu importe l’ident qui lui est attitré, son vhost est interdit sur le salon. Ce dernier est obtenu avec l’adresse IP de l’user, il est donc unique. Il sera donc impossible à l’user de se reconnecter, sauf en changeant d’adresse IP.

Une adresse IP est une adresse que votre fournisseur d’accès internet vous attribue pour votre connexion sur internet. Elle est UNIQUE par box, vous êtes identifiable par votre adresse IP. Chaque personne connecté sur la box a le même vhost car la même adresse IP. Le vhost est issu de l’adresse IP, c’est un cryptage utilisé pour protéger les users. Il est de type : « 97DE2F32.rev.sfr.net ».

Et hop, vous venez d’apprendre comment on faisait pour empêcher un utilisateur de revenir sur le salon. Mais il existe d’autres façons de bannir. On pourrait, par exemple, uniquement bannir le pseudo, uniquement une partie du pseudo, ou alors l’ident. Ce sera pour plus tard !

Maintenant que vous êtes avec votre script, introduisons une nouvelle commande. Il s’agit de /whois. Le seul argument demandé est un pseudo. Ainsi, si je tape :

/whois Cyber|f17H20

Voici ce que mon script me retournera :

Le serveur vient de me donner des informations sur l’user. De son côté, Cyber|f17H20 ne le sait pas. Du mien, j’obtiens son adresse et quelques autres informations. Traduction !

Vous savez tout. C’était peut-être pas le chapitre le plus passionnant de l’histoire, mais promis, bientôt vous saurez être un très bon modérateur ;)


Chapitre 10 – Présentation des services Anope.

Les services Anope, keskecé ?!
Les services Anopes sont des services de gestions, que ce soit pour les pseudos, les bots de modération, la création et l’attribution des vhosts, la gestion des salons…
D’ailleurs, lors de l’enregistrement de votre pseudo, rappelez-vous, vous deviez taper :

/NickServ confirm LeCodeDonnéDansL’Email

La commande demande à NickServ, l’un des services Anope qui s’occupe de la gestion des pseudos, de confirmer l’enregistrement de votre pseudo.

Note : Toutes les commandes des services Anope sont disponibles sur http://www.anope.org/docgen/1.8/fr/.

Il y a différentes façons d’utiliser une commande pour un service demandé. Par exemple, une commande est indispensable lors de la connexion au serveur, l’identification (Certains scripts identifient automatiquement, d’autre non. Tgl0be le fait, mais on va imaginer qu’il ne le fait pas, ou que vous n’avez pas renseigné de code lors de l’ajout du serveur dans la liste).
DONC, vous venez de vous connecter sur le tchat Mimacy. Vous n’êtes pas identifié. L’un des services, NickServ, vous annonce que vous avez une minute pour le faire, sinon, il vous changera votre pseudo (puisque tant que vous n’êtes pas identifié, NickServ ne sait pas qui vous êtes).
Hop, on regarde dans l’aide, et on a une commande qui s’appelle « IDENTIFY ». On lit la description, c’est bien la commande qui permet de se faire connaître en tant que propriétaire du pseudo. La syntaxe de l’aide est écrite : « IDENTIFY motdepasse ».
Mais si vous tapez uniquement « IDENTIFY motdepasse », ça ne va absolument rien faire. NickServ ne sait pas que vous vous adressez à lui. On va donc le lui dire de cette façon :

/msg NickServ IDENTIFY motdepasse

Motdepasse est, bien entendu, votre mot de passe renseigné sur le formulaire d’enregistrement du pseudo.
La casse (majuscules/minuscules) n’a pas d’importance. J’ai écrit comme dans l’aide pour faire joli et pour pas que vous soyez perdu :)

Et là, miracle, NickServ vous signale que vous êtes maintenant identifié. Pour ceux qui n’y avaient pas pensé, « msg » veut dire « message ». On envoie un message à NickServ. On peut également écrire de ces façons, qui auront exactement le même effet :

T’es sérieux quand t’écris tout ça pour m’expliquer une seule commande ?
En réalité, un modérateur utilise les services très très (très) souvent. Et vous l’avez déjà vu, obligatoirement. Quelques exemples de ce que vous avez déjà pu apercevoir :

Toutes ces actions sont effectuées par Live. Mais on sait que Live est un bot. Il sait faire quelques actions automatiquement, mais les modérateurs peuvent le contrôler. Comment ? Avec l’un des services, qui s’appelle ChanServ. On regarde l’aide du lien donné auparavant, on descend un peu parce que c’est pas dit au départ… Et bim, on tombe sur « OP ». La syntaxe est : « OP canal pseudo ». Dooonc, si on veut demander à ChanServ de nous oppé sur le canal #16-26ans, on va lui envoyer la commande :

/msg ChanServ OP #16-26ans Cyber
OU, POUR RACCOURCIR :
/ChanServ OP #16-26ans Cyber
OU POUR ENCORE RACCOURCIR :
/cs OP #16-26ans Cyber
OU ENCORE TRES RACCOURCI :
!op (Commande dite « Fantaisy », à éviter : remplacer par une aliase, c’est moins polluant)

Pour la suite du tutoriel, je mettrai la version la moins longue ( !op ne compte pas, je ne l’aime pas), je suis fainéant, un peu.
Si vous avez les axxs suffisants pour pouvoir être oppé sur le canal, le bot du salon le fera automatiquement. Sinon, il vous enverra une notice pour vous prévenir que vous n’avez pas assez de privilèges.

Cette commande fonctionne aussi pour les halfops (/cs halfop #16-26ans Cyber). Comme on pourrait s’en douter, on a aussi (/cs voice #16-26ans Cyber), ou encore (/cs devoice #16-26ans Cyber). L’aide est là pour découvrir d’autres commandes, mais jusqu’à maintenant, ça reste plutôt logique !

À vous de découvrir quelques autres commandes. Vous pouvez parcourir les rubriques de :
NickServ (Gestion des pseudos) ; ChanServ (Gestion des canaux) ; MemoServ (Envoie/réception de mémos) ; BotServ (Gestion des bots d’un salon, pas indispensable).

Un court passage sur les commandes « FANTAISY ». Ce sont des commandes envoyées sur un salon de type « !op », « !halfop », « !voice pseudo », « !k pseudo raison » etc… C’est ChanServ qui réagit à ce genre de commandes. Elles sont à proscrire au mieux pour éviter les lignes inutiles.

Vous aurez peut-être lu dans l’aide que l’on peut bannir avec ChanServ, mais on ne le fera pas sur Mimacy pour que les bans soient signés par votre pseudo (et non Live).


Chapitre 11 – Utiliser des raccourcis, les aliases.

Attention : Ce chapitre n’est pas indispensable pour devenir modérateur. Néanmoins, il vous apprendra à vous simplifier la vie et à être plus réactif lors d’un évènement (kick/ban).

Qu’est-ce que c’est que des aliases ?
C’est tout simplement un raccourci qu’un utilisateur de script peut créer et personnaliser. Il y en existe déjà, en réalité, qui sont fournis avec votre script. Je m’explique : On a vu la commande (/join #16-26ans) pour rejoindre le salon #16-26ans. Essayez maintenant avec la commande (/j #16-26ans), elle a exactement le même effet.

Alors, comment le serveur sait que /j=/join ?
Le serveur ne le sait pas, justement. C’est le script qui va reconnaître la commande /j, et la transformer en /join avant de l’envoyer au serveur.

Comment on fait ça ?
Sur votre script, appuyer simultanément sur les touches ALT+R. Une boîte de dialogue est ouverte, contenant plusieurs onglets. Cliquez sur l’onglet « Aliases ». Ici, vous pourrez placer tous les raccourcis que vous voudrez, raccourcis que vous créerez ou non. Rendez-vous à la fin de ce tutoriel pour les aliases de modération.

Imaginons que l’on veut écrire « Bonjour à tous, ça va ? » sur tous les salons en même temps à la connexion. Cette phrase est longue à écrire, et on peut raccourcir le fait qu’elle soit dite sur tous les salons (On oublie les copiers/collers).
D’abord, la commande « /amsg message » permet l’envoi de message sur tous les salons où l’utilisateur est présent. Voici comment on peut écrire l’aliase :

/bjr /amsg Bonjour à tous, ça va ?

/bjr : C’est le raccourci de la commande. Dès que vous enverrez « /bjr », le script enverra au serveur la commande suivante, c’est-à-dire :
/amsg message : Commande que le script envoi au serveur.

Pour résumer : Vous arrivez sur le serveur, vous tapez « /bjr », appuyez sur la toucher entrée, et le message « Bonjour à tous, ça va ? » est envoyé à tous les salons où vous êtes présents.
Pour aller plus loin, on peut ajouter une multitude de commandes pour un seul raccourci. Exemple, vous arrivez sur le serveur. Un modérateur doit être connecté sur tous les salons officiels du tchat Mimacy. On veut écrire simplement « /salons » pour ça. Voici comment écrire :

/salons /join #12-15ans | /join #16-26ans | /join #ados | /join #belgique …
On sépare les différentes actions par un trait vertical (alt gr+6).

Précédemment, on a appris qu’il était possible de se opper avec ChanServ grâce à la commande (/cs OP #16-26ans Cyber). Elle est longue à écrire, cette commande non ? En bon feignant, on va la raccourcir :
/opme /cs op # Cyber

Mais, pourquoi le salon n’est pas écrit ?
Dans les aliases, un dièse seul équivaut au salon où vous allez envoyer la commande. Si vous vous trouver sur #16-26ans au moment d’envoyer la commande, alors # = #16-26ans.

C’est cool, mais si je n’utilise pas mon pseudo habituel, il y a un raccourci, aussi ?
Non, mais on peut arranger ça :
/opcs /cs op # $1
On retrouve le # habituel, et on voit maintenant « $1 » qui signifie : « Le premier mot écrit après la commande ». Ainsi, on écrit : « /opcs CyberAbs », et le script enverra au serveur : « /cs op #salon CyberAbs ». C’est clair ?

Il existe d’autres options pour les aliases. Pour plus d’informations, un tutoriel plus complet est disponible sur
http://youpie.pagesperso-orange.fr/internet/aliases.htm.


Chapitre 12 – Les modes.

Un mode est une option posée sur un salon. Je m’explique. Un mode est caractérisé par une lettre, majuscule ou minuscule. Chaque lettre ajoute une option sur un salon. C’est simple. Quand un user est voicé, on ajoute le mode « v » avec son pseudo, sur un salon. Pour halfopé un modérateur, on lui ajoute le mode « h ». Pour un opérateur, c’est le mode « o ». Pas très compliqué n’est-ce pas ? Il existe aussi des modes qui sont effectifs sur un salon entier. Par exemple, le mode « m » (pour mute, muet), empêche les users qui ne sont ni voicés/halfopé/opé de parler (On reviendra sur ce mode dans un autre chapitre). Le mode « c » empêche les users qui écrivent en couleur de parler. Le mode… bla bla bla. Il y en a quelques-uns. Quand on ajoute un mode à un salon, on met un « + » devant. Quand on l’enlève, un « - ». C’est presque aussi simple que Bonjour :)
Pour modifier un mode, vous devez être halfopé ou opé sur le salon cible.

Ainsi, si je suis opérateur sur #16-26ans, que je suis oppé, et que je veux voicer Cyber, je n’ai qu’à écrire la syntaxe suivante :

/mode #16-26ans +v Cyber Ou pour dévoicer :
/mode #16-26ans –v Cyber

D’ailleurs, ça ne vous rappelle rien ?

« [13:05:00] Modérateur applique le mode +b *!*@97DE2F32.rev.sfr.net »

Dans la partie concernant l’identification d’un utilisateur, on a vu que le mode +b est un ban. En fait, on applique le mode +b sur le vhost de l’user à bannir, sur le salon souhaité.

Autre info utile à savoir : Si on veut, par exemple, dévoicer plusieurs users inactifs à la fois, on peut le faire de cette façon :

/mode #16-26ans -vvv Cyber Anvil Blatte

Ainsi, Cyber, Anvil et Blatte seront dévoicés en même temps. Cela fonctionne aussi pour les autres modes.

Pour plus d’infos sur les modes IRC, vous pouvez aller sur http://mirc.free.free.fr/commandes.html#Gerer_les_modes_dun_salon..


Chapitre 13 – Les voices.

Règle numéro 1 de la modération : on ne réclame pas un voice. Il s’obtient au mérite, à la persistance, à la rage, à… Bon j’arrête.
Vous êtes modérateur, votre rôle est de mettre en valeur les users qui participent activement à la vie du serveur.
Attention à ne pas avoir une trop longue liste de voice, ça ne servirait à rien. Si beaucoup de monde parle, sélectionner les plus anciens, les plus actifs. Vous n’avez pas le droit de dévoicer le voice d’un autre modérateur, sauf si l’user est un élément perturbateur.

Deux façons de voicer (on prend l’exemple pour le salon #16-26ans) :

Avec ChanServ, et donc le robot de modération, Live :
/cs voice #16-26ans Cyber
OU via l’aliase de modération (fournies en fin de document) :
/vcs Cyber

En étant halfopé, ou en étant oppé :
/mode #16-26ans +v Cyber

Egalement deux façons de dévoicer :

Avec ChanServ, Live :
/cs devoice #16-26ans Cyber
OU via l’aliase de modération :
/dvcs Cyber

En étant halfopé ou oppé :
/mode #16-26ans –v Cyber

Note : Pour voicer une, deux voire trois personnes, utiliser ChanServ (/vcs pseudo). Pour plus, halfopez/oppez-vous et utiliser l’aliase (/v pseudo pseudo pseudo pseudo…) qui permet de voicer plusieurs personnes d’un coup, plus rapidement.


Chapitre 14 – Les kicks.

Le kick est une exclusion d’un salon. Si l’user n’a pas été banni, il peut revenir.
Néanmoins, les kicks sont à adapter à l’user. En effet, une personne fortement active, qui a une bonne qualité d’animateur du salon ne doit pas être expulsée au premier pas de travers. De même pour les nouveaux qui paraissent sympa : on doit aussi montrer qu’on est sympa avec eux. En revanche, un inconnu total qui flood beaucoup doit être expulsé sans trop de sentiments.
En règle générale, lors d’une faute, on prévient à l’écrit l’utilisateur, sur le salon. Exemple : « Attention au flood ». La seconde fois, on kick, et la troisième, on ban.
Encore une fois, si la personne est active sur le serveur, on autorise un avertissement écrit supplémentaire, un kick supplémentaire. Le but n’est pas de faire régner le silence.

Sur le tchat, un modérateur doit kicker un user dans les situations suivantes :

Abus de majuscules, flood, blagues sur la pédophilie, insultes, sujets sensibles (religion, politique), arnaques… Tout ce qui relève du bon sens.

Attention : Ne jamais mettre d’insultes en motif ! Si un user ne vous respecte pas, c’est son problème, vous, vous devez le respecter. Si vous ne savez pas quoi mettre, un simple « Dehors ! » suffit amplement.

Vous ne devez pas kicker les robots ou les autres opérateurs pour rien (QuizzeR, Live, Tapavu, L0g, Stats…).

Ne pas kicker les users qui écrivent en gras, soulignés, italique, de couleur qui ne vous plaise pas. Seuls les abus sont punis (écriture arc-en-ciel de façon continue).

Les problèmes de messages privés restent dans les privés. Vous ne devez pas kicker/bannir un utilisateur d’un salon pour des raisons personnelles. Vous pouvez ignorer un user en privé en tapant la commande : /ignore –p Pseudo!*@* (-p = privé).

Pour kicker, deux façons (exemple sur le salon #16-26ans) :

Avec ChanServ, et donc le robot de modération, Live :
/cs kick #16-26ans Cyber Dehors !
OU via l’aliase de modération (fournies en fin de document) :

/kcs Cyber Dehors !

En étant halfopé, ou en étant oppé :
/k Cyber Dehors !

Inutile de vous halfoper/oper pour kicker une personne isolé.


Chapitre 15 – Les bans/débans.

Le ban empêche à un user de /join un salon. C’est la sanction la plus sévère que vous pourrez donner. À noter qu’en bannissant un user, cela ne l’exclue pas du salon. On prendra soins de le kicker.
Un modérateur sur le tchat doit bannir les situations suivantes :

Récidive après le kick de prévention (voir Chapitre 14), toute demande sexuelle sur les salons officiels, les pseudos en relation avec le sexe, les pseudos de très grande longueur et tout en majuscule…

Il est strictement interdit de débannir les bans d’un autre modérateur sans son accord (si abus, voir le site des opérateurs Mimacy).
Vous devez débannir vos bans au maximum 48h après, afin de ne pas avoir une liste énorme. C’est pourquoi on n’utilisera pas ChanServ (et donc Live) pour ban (histoire de savoir quels bans enlever). Bref, pour bannir, on se halfop/op, et on écrit (exemple sur #16-26ans, avec Cyber : Cyber|f17H20!.ID124058@97DE2F32.rev.sfr.net. Si vous ne connaissez pas son vhost, faites un /whois Cyber|f17H20 pour l’avoir) :

/mode #16-26ans +b *!*@97DEF32.rev.sfr.net

Sans oublier de kicker l’utilisateur !
Note : Sur un script, une sélection est automatiquement copiée.
Note : Même si un user n’est plus sur le salon, vous pouvez le bannir, il ne pourra tout simplement plus revenir.

Et donc, pour débannir :

/mode #16-26ans -b *!*@97DEF32.rev.sfr.net
Note : OU double-clique sur un vide du salon, une fenêtre s’ouvre, sélectionner le/les ban(s) à enlever (pour en sélectionner plusieurs, touche ctrl enfoncée, et cliquer sur « supprimer ».

Mais juste pour bannir quelqu’un, il faut faire un /whois pseudo, copier le vhost, et écrire tout ça ?! T’as pas un moyen plus rapide ?
Et heureusement qu’il y a un moyen plus simple. Les aliases sont là pour ça (voir le chapitre 11). Ainsi, dans les aliases de modération fournies à la fin, on allie un kick et un ban (on appelle ça un kickban, ou un kb, trop facile !) pour plus de rapidité. Si vous avez déjà copiés les aliases dans votre script, vous n’aurez qu’à écrire :

/kbchoix Cyber
Ensuite, une fenêtre vous demandant le motif s’ouvrira. Pour utiliser cette commande, l’utilisateur doit être présent sur le salon. S’il vient de partir, son vhost est affiché à côté du message de part.

Pour bannir un pseudo, je n’ai pas d’aliase à vous proposer, mais il suffit de faire comme ceci (exemple pour le salon #16-26ans, pseudo Hitler|t01F18) :

/mode #16-26ans +b *Hitler*!*@*

On remarque les * qui signifient : « Peu importe le pseudo, s’il y a « Hitler » dedans, il est banni ». Autrement dit, si l’user se connecte avec le pseudo « Hitler2 » ou encore « xxxHitler », il ne pourra pas /join le salon.
On remarque également qu’on ne met pas l’extension du pseudo, car si on banni « Hitler|t01F18 », l’user n’a qu’à changer de département pour revenir. Et oui, le pseudo « Hitler|t02F18 » n’est pas banni, lui. Ce qui explique la seconde étoile : « Peu importe l’extension du pseudo avant l’ident, on banni ». Ne pas oublier de kicker la personne avec pour motif : « Pseudo incorrect, merci de changer pour revenir. ».

Attention ! Bannir un pseudo peu affecter d’autres personne. Imaginons que vous voulez bannir le pseudo « s1|t34F24 » (s1 = seins, j’ai pas trouvé d’autre exemple :( !). Vous écrivez donc :

/mode #16-26ans +b *s1*!*@*

Hors, quelqu’un qui veut se connecter avec le pseudo « Dess1natteur|f25H29 » ne pourra pas (=dessinateur. Grosse imagination d’exemple bonjour !). À vous de placer ou non des étoiles aux bons endroits. En cas de doute, demander à un supérieur sur le salon #op.


Chapitre 16 – Le mode +m.

Le mode +m est à utiliser uniquement en cas d’urgence et doit être activé le moins longtemps possible. Lorsqu’il est activé, seuls les voicés, halfops, ops peuvent parler. Ainsi, on pénalise tous les autres users.
En cas de débandade générale sur un salon, activer le mode +m, dévoicer les users qui n’ont pas à parler, et expliquer le problème (Pas d’insultes/débats politiques/…, le prochain qui en parle sera banni, blablabla). Vous pouvez également, pendant ce temps, cibler et bannir les éléments perturbateurs tranquillement.
Pour activer le mode +m, il suffit d’écrire (exemple sur le salon #16-26ans) :

/mode #16-26ans +m

Ou en double-cliquant sur du vide d’un salon, une fenêtre s’ouvre. On peut cocher et décocher le mode +m (Ne pas toucher un mode sans connaître son effet).


Chapitre 17 – En bref.

Les commandes pour mIRC

En bref, aliases fournies à la fin du document :

Les commandes pour mIRC - la suite

Chapitre 18 – Annexes.

Ce chapitre contient les commandes, les liens utiles à connaître. Il contient également les aliases à copier/coller dans votre script mais c'est pas obligatoire (seulement si vous n'avez ni Tglobe ni MimaScript car les aliases sont déjà incorporé dans les deux scripts).

Système Aliases "PPlayer" disponible :

;                   === ALIASES DE MODERATION – V3 – PAR PPLAYER ===
;Note d'utilisation :
;Chacune des catégories est divisé elle-même en deux sous-parties, comprenant une commande de kick, et une commande de ban. La première partie est utilisable uniquement lorsque vous êtes halfopé/opé. La seconde se sert du bot présent sur le salon, et ne nécessite donc pas de se halfoper/oper (commande avec "ChanServ")
;La syntaxe générale d'une commande est : /type_de_sanction pseudo_à_sanctionner
;[Pseudo] dans la suite de ce document est à remplacer par votre pseudo de modérateur.
;Rappel : En cas de doute, vous pouvez tester les aliases sur un salon de test au choix. Ne pas utiliser une aliases sur un salon officiel si vous n'êtes pas sûr de sa fonction. 


;FLOOD :
/kflood /k $1 Le flood est interdit (répétition de lettres/mots), merci.
/bflood /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 Trop de flood (répétition de lettres/mots), banni !
/kfloodcs /cs kick # $1 Le flood est interdit (répétition de lettres/mots), merci.
/bfloodcs /Chanserv ban # $1$2 Trop de flood (répétition de lettres/mots), banni !


;REPETITION :
/krepet /k $1 Arrête de répéter toujours la même chose, merci.
/brepet /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 Répéter toujours la même chose est interdit, banni !
/krepetcs /cs kick # $1 Arrête de répéter toujours la même chose, merci.
/brepetcs /Chanserv ban # $1$2 Répéter toujours la même chose est interdit, banni !


;PUB :
/kpub /k $1 La publicité n'est pas toléré sur les salons officiels, merci.
/bpub /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 La publicité est interdite sur les salons officiels, banni !
/kpubcs /cs kick # $1 La publicité n'est pas toléré sur les salons officiels, merci.
/bpubcs /Chanserv ban # $1$2 La publicité est interdite sur les salons officiels, banni !


;MAJUSCULES :
/kmajs /k $1 Attention à l'abus de majuscules, merci.
/bmajs /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 L'abus de majuscules est interdit, banni !
/kmajscs /cs kick # $1 Attention à l'abus de majuscules, merci.
/bmajscs /Chanserv ban # $1$2 L'abus de majuscules est interdit, banni !


;PROPOS :
/kprop /k $1 Ces propos ne sont pas tolérés ici !
/bprop /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 Ces propos ne sont pas tolérés, banni !
/kpropcs /cs kick # $1 Ces propos ne sont pas tolérés ici !
/bpropcs /Chanserv ban # $1$2 Ces propos ne sont pas tolérés, banni !


;SEXE :
/bsexe /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 Le sexe est interdit sur le serveur, banni !
/bsexecs /Chanserv ban # $1$2 Le sexe est interdit sur le serveur, banni !
(-> Note : les kicks sur les demandes de SEXE ne sont pas utiles. Bannir directement.)


;VOICE :
/vcs /cs voice # $1
/dvcs /cs devoice # $1
/v /mode # +vvvvvv $1 $2 $3 $4 $5 $6
/dv /mode # -vvvvvv $1 $2 $3 $4 $5 $6



;AIDE :
/helptapavu /notice $$1 La syntaxe du "tapavu" est la suivante : "!tapavu pseudo*" (Attention à ne pas oublier l'étoile à la fin du pseudo). Pour plus d'information, venir dans le privé de [Pseudo]. Merci.
/helpnick /notice $$1 Pour changer de pseudo, il faut écrire dans cette fenêtre (Status) : "/nick Nouveau_Pseudo" en remplacant par votre nouveau pseudo. Pour plus d'information, venir dans le privé de [Pseudo]. Merci.
/helpuser /notice $$1 Pour toute demande de renseignement sur le fonctionnement du t'chat, veuillez acceder à mon privé en double-cliquant sur mon pseudo. Pour plus d'information, venir dans le privé de [Pseudo]. Merci.
/helpvoice /notice $$1 Le voice (couleur verte et repérable par un +), est un privilège accordé aux membres actifs d'un salon. Le "voicé" est alors considéré comme VIP jusqu'à ce qu'un modérateur décide de le "dévoicer". Il peut ainsi éviter les kicks du robot de modération (Live). Pour plus d'information, venir dans le privé de [Pseudo]. Merci. | /msg # [Note] Une notice d'aide à été envoyé à $$1.


;AUTRE :
/kcs /cs kick # $1 $2-
/kbcs /cs ban # $address($1,2) | /cs kick # $1 $?"Raison :"
/kbchoix /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 $?"Raison :"
/cache /kick # $1 On joue à cache-cache ? Tu m'as cherché, tu m'as trouvé, mais t'as perdu quand même ! Bye !
/code /join #16-26ans | /join #plus18ans | /join #mimacy | /join #12-15ans | /join #ados | /join #belgique | /join #quebec | /join #musique
/bjr /amsg [Global] Bonjour !
/rappel /say [RAPPEL] $1-
/bautre /mode # +b $address($1,2) | /kick # $1 $2-
/opcs /cs op # [Pseudo]
/deopcs /cs deop # [Pseudo]
/hopcs /cs halfop # [Pseudo]
/dehopcs /cs dehalfop # [Pseudo]

;=== FIN ALIASES DE MODERATION – V3 – PAR PPLAYER ===

À copier dans l’onglet « Aliases » de la fenêtre « mIRC script editor » (appuie simultané sur ALT+R).

Ce document a été créé par PPlayer le 09/10/2014.
Dernière mise à jour : 20/09/2016.
Chat Mimacy